Jour 191: Bilan après 6 mois: « mon blog, ma vie, mes découvertes »

Paris,

Bientôt Noël. J’ai refait des biscuits, comme lorsque je vivais en Allemagne. Ici en France, c’est l’heure des grandes réformes impopulaires et des mouvements sociaux à l’échelle nationale. De mon côté j’observe de loin et je continue mon année du tout est possible, mon année égocentrée, pour mieux revenir ensuite vers le monde. Et il s’en est passé des choses depuis le Jour 1. Mon année pas comme les autres, je l’ai démarré après avoir quitté mon boulot. Je souhaitais commencer une nouvelle vie, mais pas en mode bourrin, plutôt en prenant mon temps. Alors j’ai mis toutes mes affaires dans des cartons et les ai stockées dans un box. Ensuite, j’ai quitté l’Allemagne. Puis j’ai retrouver ma famille pendant quelques semaines à Paris. Après, ça a été l’Andalousie pendant 2 mois, puis un voyage en Colombie pendant presque 6 semaines. Et mi-novembre je suis revenue ici, à Paris, changée. Ça fait maintenant un peu plus de 6 mois que l’année du tout est possible a commencé. Alors je crois qu’il est temps de faire un bilan de mi-parcours.


Ce que les 6 derniers mois m’ont apporté

Ces dernières années, lorsque je voulais faire une pause, je prenais des vacances. Le plus souvent j’en profitais pour voyager. J’ai fait plusieurs voyages en solo de 2-3 semaines. A chaque fois c’était sympa. Je découvrais de nouvelles choses, de nouveaux endroits et je reprenais ma vie la où je l’avais laissée. Cette année la pause, je la voulais différente. J’avais envie d’un changement global dans ma vie. Alors j’ai essayé quelque chose de nouveau: « je me suis laissée le temps ». Du temps pour me reposer, du temps pour me détendre et surtout du temps pour me retrouver. Et aujourd’hui je peux dire que ça valait le coup. Ces derniers mois m’ont énormément apporté et plus particulièrement ce qui suit:

  1. Un vrai recul sur ma vie, ce qui m’a permis d’accepter entièrement mon chemin personnel, d’être fière de moi et de tirer des leçons, là où c’était nécessaire.
  2. L’opportunité d’apprendre à me connaître davantage, en étant attentive à mes émotions, mes ressentis et en suivant mon intuition.
  3. Des voyages bien sur, avec leur lot de joie et de découvertes.
  4. De l’optimisme parce-que j’ai enfin remarqué, que même lorsque tout n’est pas planifié, à un moment ou un autre avec le bon état d’esprit tout finit par bien se passer.

Tous les enseignements de cette mi-année, je souhaite les garder dans ma vie future. Ça et les souvenirs. Ces 6 derniers mois ont été jalonnés de belles rencontres humaines, dont je me rappelerai. Mais à côté des gens et de leur bienveillance, j’ai aussi eu d’autres petits coup de coeur personnels.

Mes coups de coeur des 6 derniers mois:

  • les terasses ensoleillées de Séville, sur lesquelles on mange des tapas et on entend le son des guitares andalouses,
  • les cours de tambour traditionnel sur la plage, juste avant le couché du soleil à Rincon del Mar en Colombie,
  • le streetArt coloré et multi-ethniques des villes colombiennes,
  • le boeuf spontané, qu’on a fait à Cali avec d’autres voyageurs (dont 2 guitaristes) dans notre hostel. On était 4. J’ai tellement chanté ce jour là. Le groupe était top. Un régal!
  • ce blog. Mon blog. Mon compagnon de voyage. Ca me fait vraiment du bien d’écrire ici. J’aime la liberté que le blogging procure et ca me donne de plus en plus envie de développer mon contenu.

Ce qui m’interresserait pour les mois à venir

J’ai aimé tout ce que j’ai fait, vu et appris pendant ces 6 mois et j’ai suivi mon thème idéal. J’aurais bien voulu rester en Colombie quelques semaines de plus. Seulement voilà j’ai eu un soucis et j’ai du revenir à Paris plus tôt que prévu. C’est la vie! Mais si je dois être honnête avec moi-même, je pense que d’être de retour ici c’est plutôt une bonne chose. Même si je sais maintenant que je pourrais très vite repartir, je me rends compte qu’en fait je n’en ai pas envie. Finalement c’était peut-être le bon moment pour terminer le voyage lointain. Voyager c’était génial mais en itinérance on n’a pas le temps de tisser des liens. C’est le désavantage. Il faut rester plusieurs mois au même endroits pour se créer des habitudes et un réseau social. Et là je sens que j’ai besoin à nouveau d’une sorte de chez moi et d’être proche des miens. Alors les fêtes, ça sera ici, et en attendant, à moi les actvités culturelles à Paris (si les transports en communs sont d’accord ^^)!

Par la suite, en début d’année prochaine, j’aimerais continuer les découvertes mais je ne pense pas avoir besoin d’aller loin pour ça. Mes plus gros coup de coeurs de voyages sont souvent artistiques et culturels. Alors voilà, en cette deuxième partie d’année, j’aimerais continuer à donner une vraie place à l’art et à la culture dans ma vie. Je continuerai à aller là où mes envies décident de m’emmener, à Paris ou ailleurs 🙂 Et je pense que ce serait sympa de partager un peu plus de mes découvertes, de ce qui m’inspire et m’émeut, ici sur ce blog. Toujours sans pression car je suis en année de pause (amis de l’irrégularité, bonjour!), et toujours dans les deux langues 🙂


Phase 2, c’est parti!

C’est donc parti pour une seconde moitié d’année. Et puisque j’aimerais diversifier mes sujets, j’ai décidé de changer le slogan du blog. Ça ne sera plus « Carnet de route vers une nouvelle vie » mais  » Mon blog, Ma vie, Mes découvertes « . Je crois qu’ici j’ai trouvé un nouvel espace d’expression et de créativité. Alors autant en profiter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.